Qui a tué Kabila?

Chimurenga, plateforme de recherches et d’édition fondée au Cap en Afrique du sud en 2002 par Ntone Edjabe, mène une activité de publication, commissariat, radiodiffusion et création. Il rassemble un groupe à géométrie variable, composé d’artistes, de chercheurs et de musiciens, autour de projets qui questionnent l’histoire et l’actualité du continent africain, ainsi que les formes de savoirs qu’il génère. « Chimurenga » signifie « lutte révolutionnaire » en langue Shona et désigne aussi un genre musical lié à la lutte pour la justice sociale créé par Thomas Mapfumo au Zimbabwe. Dans le cadre de Cosmopolis #1, Chimurenga investit le lieu de du 13 au 16 décembre avec sa radio, le Pan-African Space Station. Il y présente un évènement comprenant discussions, performances et installations autour du projet « Qui a tué Kabila ? », qui va générer un numéro futur de son journal The Chronic. Les différentes formes de narrations engendrées par le meurtre en 2001 de Laurent-Désiré Kabila, alors président de la République démocratique du Congo, seront au cœur de l’évènement. Le projet traite de l’un des évènements politiques les plus complexes de l’histoire récente, abordé ici selon une multiplicité de points de vue, générateurs de nouveaux récits dont la forme s’inspire de la rumba congolaise.

Programme
mercredi 13 décembre
15:00Next01:30
JOUR 1

Temps 1 : Les traditions musicales du Royaume du Congo

Le compositeur et théoricien Victor Gama avec le musicien Lulendo Mvulu. Performance et discussion – Exploration du monde du son congolais tel qu’il s’étend à travers l’Afrique centrale.

 

Temps 2 : « Qui a tué Kabila ? »

Les écrivains Déo Namujimbo et Luigi Elongui explorent le rôle du Rwanda dans les guerres en RDC.

 

Temps 3 : «  Requiem for Revolution »

Une trilogie filmée sur les luttes de libération africaines par Jihan El-Tahri, et ses invités, qui observe ceux qui ont joué un rôle dans les guerres de la RDC et les motivations derrière l’assassinat de Kabila. Des extraits commentés.

 

Temps 4 : Papa Wemba

De 1981 à 1985, avant qu’il signe avec le « Real World Records » de Peter Gabriel, Papa Wemba, réfléchissant toujours avec un temps d’avance, a enregistré une série d’expérimentations en mélangeant l’esthétique de la rumba avec des textures électro. Bintou Simpore de Radio Nova est en conversation avec les principaux collaborateurs de Papa Wemba à cette époque, le pianiste et compositeur Maurice Poto et le producteur Martin Meissonnier.

 

Temps 5 : La Rumba congolaise

Mengi Massamba a cherché et archivé la musique congolaise moderne pendant 20 ans. Il présente l’évidence de la rumba en tant que musique panafricaine – en collaboration avec le journaliste musical Koba Lubaki.

 

Temps 6 : Dancefloor

Live : DJ Hugo Mendez

 

jeudi 14 décembre
16:00Next01:30
JOUR 2

Temps 1 : Pan African Space radio Station / Playlist

 

Temps 2 :  « Qui a tué Kabila ? »

Le journaliste Percy Nzomuya examine l’implication du Zimbabwe dans les guerres de la RDC et son impact dans la crise politique qui a suivi au Zimbabwe.

 

Temps 3 : «  Requiem for Revolution »

Une trilogie filmée sur les luttes de libération africaines par Jihan El-Tahri, et ses invités, qui observe ceux qui ont joué un rôle dans les guerres de la RDC et les motivations derrière l’assassinat de Kabila. Des extraits commentés.

 

Temps 4 : Paris dans les années 80

Hugo Mendez, DJ et patron de labels (Nouvelle Ambiance, Sofrito), parle de la scène musicale panafricaine de Paris dans les années 80. En conversation avec le producteur Cyriaque Bassoka – l’homme derrière de nombreux records de soukouss de la même période.

 

Temps 5 : Univers Rumba Congolaise

 

Temps 6 : Dancefloor

Live : DJ Boddhi Satva

vendredi 15 décembre
15:00Next01:30
JOUR 3

Temps 1 : Lire et écrire en prison

Conversation entre les écrivains Abdourahman Waberi et Antoine Vumilia Muhindo. Durant les 10 années qu’il a passé à la prison centrale de Kinshasa, accusé d’avoir participé au meurtre de Kabila, Vumilia a survécu grâce à des lectures de romans par Waberi. Ensemble, les deux écrivains reviennent sur cette période et, plus largement, sur les écrits et lectures en prison dans un contexte africain.

Writers Abdourahman Waberi & Antoine Vumilia Muhindo in conversation. During his 10 years stay in Kinshasa's central prison (accused to have participated in the murder of Kabila), Vumilia lived on a steady diet of novels by Waberi. They review this period and, generally, prison writings and readings in an African context.

 

Temps 2 : « Qui a tué Kabila ? »

Dominique Malaquais en compagnie de Julie Peghini et Dieudonné Niangouna, explorent le rôle de la musique dans l’œuvre de Sony Labou Tansi, notamment la musicalité du travail de l’un des plus grands écrivains du Congo.

Dominique Malaquais w Julie Peghini and Dieudonné Niangouna explore the role of music in, and the musicality of work of Kongo's most famous literary son, Sony Labou Tansi.

 

Temps 2 : « A propos du Sebene »

Le compositeur Franck Biyong en conversation avec Ray Lema, Brice Ahounou (anthropologue) et Nadine Fidji (romancière et chanteuse).

On the sebene: Composer Franck Biyong in conversation with Ray Lema (composer), Brice Ahounou (anthropologist) and Nadine Fidji (novelist and singer).

 

 

Temps 3 : Rumba

Amadou Diallo, DJ et label manager à Cantos, un label de musique congolais basé à Paris, présente une sélection de musique rumba (live K7mix), jusqu’à 20h.

DJ and label manager at Cantos, a Paris-based Congolese music label, Amadou Diallo presents a selection of rumba (live K7 mix) till 8pm
 

Temps 4 : Dancefloor

Live : Sam Tshintu & Academia (band) – 21h-23h

Live : DJ Bullit – 23h – 1h30

 

samedi 16 décembre
15:00Next01:30
JOUR 4

Temps 1 : le massacre de Bogoro

Les artistes Franck Leibovici et Julien Seroussi présentent une performance audio de leur projet « Bogoro », qui est une étude du processus légal du fameux massacre de Bogoro en RDC, le premier poursuivi par la Cour pénale internationale.

Artists Franck Leibovici & Julien Seroussi present an audio performance of the material from their Bogoro project - which is a study of the legal process of the famous Bogoro massacre in DRC, the first prosecuted by the ICC 

 

Temps 2 : « Qui a tué Kabila ? »

L’écrivain Emmanuel Nashi et le journaliste Trésor Kibangula reviennent sur les diverses théories derrière l’assassinat de Kabila.

Writer Emmanuel Nashi w journalist Tresor Kibangula review the various theories behind the assassination of Kabila.

 

Temps 3 : Barly Baruti et le journalisme en bande-dessinée

Barly Baruti and comics journalism

 

Temps 4 : « Kin Kiesse »

Projection du film « Kin Kiesse », réalisé en 1982 par le cinéaste congolais Mweze Dieudonné Ngangura, qui est le premier film à documenter la vie nocturne de la ville de Kinshasa (ainsi que les jours qui suivent).

Screening: Named after Kinshasa's joie de vivre of the 1970s, Mweze Ngangura's Kin Kiesse (1982), is the first film to document the city's nightlife (as well as the days after). Narrated by a 18-year-old Cheri Samba.

 

Temps 5 : Freedom of Sound

Une présentation des « sonic politiks » par le Collectif Afrikadaa, avec des performances live de Kovo Nsonde Trio (band), Michelange Quay avec Ndoho Ange (band), une sélection DJ par Rokia Rokia Bamba-Mennessie, Mo Laudi et Jacques Goba. 

A presentation of sonic politiks by Collectif Afrikadaa, featuring live performances by Kovo Nsonde Trio (band); Michelange Quay (w Ndoho Ange) (band); DJ selections by Rokia Bamba-Mennessie, Mo Laudi and Jacques Goba. 

dimanche 17 décembre
18:30Next01:30
JOUR 5

Temps 1 : « Meurtre à Kinshasa »

Projection du film « Meurtre à Kinshasa » (2011) de Arnaud Zajtman. Le premier film dédié à l’assassinat de Kabila. Suivi d’un débat avec le réalisateur.

Screening: Arnaud Zajtman's Murder in Kinshasa (2011) is the first film dedicated to the assassination of Kabila. Folowed by converstion with the director.

 

Temps 2 : Dancefloor

Live: Franck Biyong Trio feat Brice Ahounou (band)

Live: DJ Philou Lozoulou (23h-1h30)

Biographies
Jihan El-Tahri

est une réalisatrice, écrivaine, artiste visuelle et producteur primée. En 2017, elle a été invitée à rejoindre l'Académie des arts et des sciences (The Oscars). Son travail récent en tant qu'artiste en arts visuels comprend des expositions en France (Centre Pompidou), à Berlin (HKW et IFA Gallery), en Norvège (Musée National), au Mexique (San Ildefonso) et en Pologne (Moma). El Tahri a commencé sa carrière en tant que correspondante à l'étranger dans le domaine de la politique au Moyen-Orient. En 1990, elle a commencé à diriger et à produire des documentaires pour des diffuseurs internationaux. Parmi ses documentaires primés figurent Nasser, Behind the RainbowCuba, une odyssée africaine et The House of Saud. Ses écrits incluent Les Sept Vies de Yasser Arafat (Grasset) et Israel and the Arabs, The 50 Years war (Penguin). Elle a été trésorière de la Guilde des cinéastes africains de la diaspora, conseillère du premier programme Afrique de Focus Feature et secrétaire régionale de la Fédération du cinéma panafricain (FEPACI).

Franck Leibovici

est un artiste et écrivain qui vit à Paris. En tant que poète et artiste, il a développé un cycle intitulé «conflits de basse intensité» (2008-2016), au travers d'expositions, de performances ou de publications, et utilisé des partitions graphiques et des systèmes de notation issus de la musique expérimentale, de la danse ou de la linguistique [portraits chinois, al dante, 2007; conflits de faible intensité: un mini-opéra pour les non musiciens, mf, 2019.] Il a également publié une correspondance de spam, un discours de 70 heures ou des transcriptions de cassettes de sexe [Lettres de Jérusalem, 2012; filibuster, Jeu de Paume, édition L'amour, et Jean-Boîte, 2019.] Son travail sur l'écologie des œuvres d'art est rendu public sous la forme d'albums panini [(Certaines formes de vie) - une écologie des pratiques artistiques, les Laboratoires d’Aubervilliers / questions théoriques, 2012], Transcriptions de conversations ordinaires [Editions LesRécits ordinaires, Les Presses du réel / Villa d’Arson, 2014, avec Grégory Castéra et Yaël Kreplak], ou d'installations [La formation, une œuvre d'art pour plus tard et après, Biennale de Venise, 2017]. Depuis 2014, Franck leibovici travaille avec Julien Seroussi sur l'invention de la justice internationale par le biais de livres (Bogoro, questions théoriques, 2016) ou d'expositions (Muzungu, Cracovie, Berlin, Paris).

 

Ses dernières exposition sont Des Récits Ordinaires (Villa Arson, 2014), Beat Generation (mnam, 2016), Polyphonies (mnam, 2016), Viva Arte Viva ! (Venice Biennale, 2017). Il a publié Quelques Storyboards (ubu.com, 2003), 9+11 (ubu.com, 2005), Des Documents Poétiques (al dante, coll. “forbidden beach”, 2007), Portraits Chinois (al dante, 2007), Lettres de Jérusalem (Spam, 2012, avec Joana Hadjithomas and Khalil Joreige), (Des formes de vie), Une écologie des pratiques artistiques (les Laboratoires d’Aubervilliers / questions théoriques, 2012), Filibuster (une lecture) (Jeu de Paume, 2013), Des Récits Ordinaires (with Yaël Kreplak and Grégory Castéra, les Presses du Réel, 2014).

Dominique Malaquais

est Chargée de recherche au CNRS (Institut des mondes africains, Paris) et, avec Kadiatou Diallo, co-dirige la plateforme curatoriale expérimentale SPARCK (Space for Pan-African Research, Creation and Knowledge). Elle s’intéresse aux intersections entre violences politiques, inégalités économiques et élaborations de cultures urbaines à l’ère du capitalocène. Parmi ses projets récents : réflexions sur les échanges entre Afrique et Asie à travers les arts visuels, la littérature, l’urbanisme et la spiritualité : Kinshasa Chroniques, 2018; Afrique-Asie:  arts, espaces, pratiques, co-dirigé avec Nicole Khouri, 2016); Archive (re)mix (2015).

Julien Seroussi

Julien Seroussi est professeur associé de sciences sociales et docteur en sociologie basé à Paris. Il a commencé à s'intéresser à la justice pénale internationale dans le cadre de sa thèse sur les batailles juridiques et politiques entourant la définition de la compétence universelle des juges nationaux. Cette recherche a fait l’objet de plusieurs articles dans la Critique internationale, Actes de recherche en sciences sociales et l’Année sociologique. Après une expérience à la Cour pénale internationale de 2009 à 2012, il poursuit sa carrière au sein de la division "Génocide, crime contre l'humanité et crimes et crimes de guerre" du Tribunal de grande instance de Paris.

Bintou Simporé

est journaliste et animatrice Radio Nova depuis 1987, mais aussi réalisatrice.

Se réunir
Se documenter

N'afficher que les évènements avec :

Retrouver par tag

Revue(13)
Débat(12)
DLA(5)
Art(4)
Arts(3)
Exil(2)
CSIA(1)
Fiac(1)
Gaza(1)
Mode(1)
Noir(1)

Retrouver par intervenant

B
C
M
S
Novembre 2019
Octobre 2019
Septembre 2019
Juillet 2019
Juin 2019
Mai 2019
Avril 2019
Mars 2019
Février 2019
Janvier 2019
Décembre 2018
Novembre 2018
Octobre 2018
Septembre 2018
Juin 2018
Mai 2018
Avril 2018
Mars 2018
Février 2018
Janvier 2018
Décembre 2017
Novembre 2017
Octobre 2017
Septembre 2017
Se détendre
Faire une réservation

Bienvenus à . Vous pouvez faire une demande de réservation au bar grâce au formulaire ci-dessous. Nous reviendrons ensuite vers vous par téléphone au plus vite!

Contact
Novembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Décembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Janvier 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Février 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
Mars 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Avril 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Mai 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Juin 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Juillet 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Août 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Septembre 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Octobre 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Novembre 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Vous avez sélectionné une date à laquelle un évènement a lieu, limitant l'espace disponible. Nous vous suggérons de sélectionner une autre date si cela venait à gêner.
Merci pour votre demande de réservation. Nous revenons vers vous au plus vite.
Privatiser l'espace

propose des prestations de privatisation (à partir de cent personnes). Vous pouvez en ce sens remplir le formulaire ci-dessous.

Contact
Novembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Décembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Janvier 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Février 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
Mars 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Avril 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Mai 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Juin 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Juillet 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Août 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Septembre 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Octobre 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Novembre 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Un évènement a lieu à la date que vous avez sélectionnée.
Merci pour votre demande. Nous revenons vers vous au plus vite.
Informations
Le Projet

, un lieu de Savoir-vivre et de Faire-savoir

 

Fondé par Kader Attia, Zico Selloum et leur famille.

 

met au défi les postures amnésiques et délétères. C’est un lieu convivial qui engage, en toute indépendance, les chantiers du vivre et du penser ensemble.

 

En mettant en oeuvre ce projet, l’artiste Kader Attia entend poser au présent les questions de la décolonisation des peuples comme celle des savoirs, des comportements et des pratiques. Située dans un quartier où se mélangent populations africaines, indiennes et asiatiques, à deux pas de la gare du nord et donc aux carrefours de l’Europe comme du monde, vise à réunir — sans exclusion et à travers ces formidables tribunes que peuvent être la création artistique et intellectuelle — toutes les identités et toutes les histoires, en particulier celles des minorités.

 

Tout à la fois repère et refuge, est un espace à l’identité bigarrée : c’est un bar et une agora ; c’est un laboratoire et une lieu de fêtes ; c’est un lieu de paroles, d’écoutes, de partages, d’expérimentations et de monstrations.

 

 

Une architecture

Protégé du tumulte de la rue, l’espace en retrait de est dominé par une haute verrière qui offre une lumière zénithale et paisible. Au rez-de chaussée, se déploie sur plus de 200 m2 l’espace du bar où l’on peut venir se reposer en prenant un café, où l’on donne rendez-vous à des amis pour boire un verre, où l’on peut manger sur le pouce, venir écouter un concert ou encore assister à une projection.

 

Au premier étage, une grande mezzanine donne sur le bar comme sur une court intérieure. Isolé du rez de chaussée par des vitres qui ne laissent passer que la lumière, cet espace est dédié au partage des savoirs en mouvement. On peut venir y écouter et proposer d’autres formes de pensées à travers des dialogues publics. entend accueillir des collectifs, des militants, des groupes de recherches universitaires, des artistes, des acteurs sociaux pour les inviter à des partages libres d’expériences et de savoirs. On peut ici assister à des conférences, des lectures, des témoignages, participer à des workshops, des ateliers d’écritures…

 

Le deuxième étage est consacré aux différentes formes et concepts de l’art. Loin du contexte muséal ou institutionnel, les propositions artistiques y sont aussi bien conceptuelles que formelles, a-formelles ou performées. Les projets présentés sont également l’occasion d’élaborer une pensée critique non académique, en lien constant avec les enjeux de notre présent.

 

La structure architecturale du bâtiment, idéale pour ce type de combinaison, offre une grande fluidité entre les différents espaces car ici la vie, la pensée, l’engagement et les pratiques de l’art interagissent en synergie.

 

 

Une expérience de défragmentation

se construit autour de la volonté de répondre à une urgence impérieuse de réparations sociales et culturelles.

 

Par delà les clivages religieux ou politiques, nos sociétés contemporaines ont atteint un niveau jusqu’alors inégalé de fragmentation que seul l’aménagement d’espaces de dialogues, de rencontres, de confrontations permettra de faire reculer. Ici comme un peu partout ailleurs, les fractures se démultiplient dans un silence criant, avec une violence accrue. est une expérience de dé-fragmentation, de dé-morcellement, de réparations dans laquelle tout le monde est le bienvenu. Ce projet entend permettre aux savoirs universitaires de sortir des arcanes du pouvoir institutionnel et élitiste en leur permettant de se confronter à d’autres formes de transmissions. Il entend émanciper des modes d’appréhension et de savoir populaires, parfois non occidentaux, souvent minorés.

 

souhaite décloisonner les savoirs, les pratiques, en valorisant une approche trans-culturelle, trans-disciplinaire et trans-générationnelle dans lequel tous et chacun trouve une place. Nous faisons le pari que sous l’égide de l’échange et de la palabre, l’art comme la pensée sont parmi les vecteurs les plus forts de cette défragmentation.

 

Si est un lieu physique de rencontres, elle oeuvre également à l’archivage de ce présent en train de se faire et met à disposition librement les échanges et les expérimentations dont elle est le théâtre. 

Horaires

Du mardi au samedi, de 10h à 2h du matin

Le lundi et le dimanche de 15h à 23h

Accès

128 rue La Fayette, 75010 Paris (Google Maps)

Métro
Gare du Nord / Gare de l'Est / Poissonnière

Lignes
2, 4, 5, 7

RER
B, D, E

Bus
38, 39, 42, 43, 46

Arrêt du bus en face de l'entrée
Lignes 26, 32, 42, 43, 48

L'équipe

Kader Attia

Directeur et co-fondateur

Zico Selloum

Co-Fondateur de

Sylvie Labiche

Directrice Administrative & Financière

Pascale Obolo

Responsable du Salon du Livre d'art des Afriques et des Editions de

Alix Hugonnier

Coordinatrice de la programmation culturelle et artistique

Lucas Erin

Coordinateur de la production

Ava Attia

Responsable des réservations

Kristell Charbonneau

Responsable des privatisations - DRH

Christelle Boco

Responsable bar

Nous suivre

Afin de suivre notre actualité, ou encore avoir des informations sur les évènements à venir, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en suivant ce lien : inscription.

To subscribe to our english newsletter, please follow this link : subscription.

Proposer un évènement

Vous pouvez nous écrire ici pour proposer un évènement à . Toutes les demandes sont étudiées.

Contact

Sélectionnez un type de projet

Novembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Décembre 2019
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Janvier 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Février 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
Mars 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Avril 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Mai 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Juin 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Juillet 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Août 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Septembre 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Octobre 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Novembre 2020
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Un évènement a déjà lieu ce jour là. Nous vous suggérons de sélectionner une autre date.
Seuls les fichiers de 20 Mo ou moins sont acceptés. Si votre fichier est plus lourd, merci d'utiliser un service comme wetransfer.com puis de copier le lien de téléchargement ci-dessous :
Merci pour votre proposition! Nous faisons notre possible pour revenir rapidement vers vous.
-
La Radio

est avant tout un lieu d'échange et de partage, et c'est dans cette idée que nous vous mettrons prochainement à disposition deux playlists : une comprenant notre sélection musicale, tandis que l'autre regroupera les derniers podcasts mis en ligne. Ces podcasts sont également disponibles directement dans leur évènement associé, prêts à être lancés pour accompagner votre visite.

 

Cette radio est disponible grâce à la plateforme de musique en ligne Soundcloud. Sur chaque podcast, le logo Soundcloud vous permettra d'accéder à sa page liée.